AOP Bœuf de Charolles

aoc_boeuf_de_charollesDéjà titulaire du label AOC, le Bœuf de Charolles voit sa reconnaissance et sa protection étendue au territoire européen grâce à l’obtention, le 10 juillet, du label AOP (Appellation d’Origine Protégée), qui désigne un produit dont toutes les étapes de fabrication (la production, la transformation et l’élaboration) sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même zone géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. Dans le cas du «Bœuf de Charolles », ces spécificités sont une production répartie sur les régiocharolles2ns Bourgogne et Rhône-Alpes ( 355 communes localisées sur les départements de la Loire, du Rhône, de la Saône et Loire et de la Nièvre) et des caractéristiques organoleptiques (grande tendreté, forte jutosité, intensité aromatique et saveur faiblement acidulée) tirées des pâturages spécifiques au sein d’un milieu bocager sur lesquels l’élevage des bovins est réalisé. La viande « Bœuf de Charolles » se reconnaît à son grain particulier, à sa surface lisse, douce et soyeuse au toucher et à sa couleur rouge « vif ».

Pour rappel, seules trois autres viandes bovines détiennent le Label AOP : le Taureau de Camargue, le Fin Gras du Mezenc et le Maine Anjou.

Le Bœuf de Charolles en quelques chiffres (en 2013) : ceux sont159 eleveurs,2 abatteurs chevillards et 765 carcasses commercialisées soit environ 344 tonnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>