Un p’tit détour dans un incontournable de l’Ardèche

72897_10151416478692278_961559371_nC’est un de ses restaurants qui font le charme de la France et de sa gastronomie. Si un jour vous passez par le sud de l’Ardèche, et plus précisément du côté d’Antraigues, petit village de 500 âmes dans la Vallée de la Volane et patrie de Jean Ferrat, arrêtez vous à « La Remise ». Mais surtout, ne cherchez pas carte ou menu à l’extérieur. Rien n’est affiché et vous découvrirez le programme des réjouissances au fur et à mesure de l’avancée d’un repas garanti sans fausse note. Entrez et laissez vous guider dans une aventure hors du commun, tel un saut dans le temps, par votre curiosité et votre gourmandise afin de découvrir au fil des plats et de riches discussions une belle histoire. Celle de la famille Jouanny.
C’est AlIMG_3050bert qui ouvre le restaurant, le 4 octobre 1964. Quelques mois plus tard, Jean-Claude Andruet, fameux pilote de rallye automobile de l’époque, s’arrête là par hasard, à la recherche du gîte et du couvert pour une halte pendant les reconnaissances du parcours d’une épreuve routière. La légende est en route et « La Remise » deviendra, au fil des ans, le point de passage obligé de tous les équipages du célèbre Rallye Monte-Carlo, qui s’y voient offrir une succulente tarte aux pommes, sur le pas de la porte du restaurant.

remiseloeb
Si dans la salle du bar, la course automobile est toujours à l’honneur cinquante ans plus IMG_3051tard, ce sont les produits de la région qui sont magnifiés dans la belle salle de restaurant. Yvette, la fille du regretté Albert, est au service depuis toujours. Yves, son frère, a pris le relais du patriarche devant les fourneaux en 1985. Il s’approvisionne uniquement auprès de ses amis producteurs et propose une cuisine généreuse et pleine de goût : foie gras (maison, évidemment), œufs pochés ou salade de pommes de IMG_3052terre à la truffe (sélectionnée soigneusement sur le marché de Richerenches), saumons de fontaine, boudin aux pommes ou encore rôti de porc aux morilles pour nos passages les plus récents. Et tout ça pour le prix d’un plat dans une brasserie en ville !
Simplicité, convivialité, hospitalité, générosité sont des mots qui collent à « La Remise », où le Prince Albert II de Monaco vint déjeuner en 2011, à l’occasion du centenaire du Rallye Monte-Carlo. Un beau signe du destin pour un autre Albert, l’initiateur.

http://www.facebook.com/Foodosphere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>